lb fr pt en de
Geschicht vun der Diözes . Histoire du diocèse  
7 février 2017

L’Église au Grand-Duché de Luxembourg - aperçu historique

Déjà très tôt, dès le 4e siècle, une vague d’évangélisation provenant de la cité romaine de Trèves (en Allemagne) toucha le territoire actuel du Grand-Duché de Luxembourg et ses alentours. À partir des 6e et 7e siècles une consolidation de la foi chrétienne eu lieu et la création de paroisses-mères vit le jour. Des divisions ultérieures ont donné, en partie, le système paroissial actuel. Un rôle de premier plan a été joué par la petite cité d’Echternach qui servit de base pour l’évangélisation de la Frise par le moine et Apôtre des Peuples originaire d’Angleterre Willibrord (658-739). Echternach est devenu une abbaye bénédictine importante, dont la basilique aujourd’hui conserve les reliques de Saint Willibrord. Ce Saint Patron du Luxembourg est vénéré par de nombreux pèlerins d’ici et d’ailleurs et ceci tout particulièrement au cours de la procession dansante du mardi de Pentecôte.

La caractéristique du catholicisme dans le comté médiéval ou le duché de Luxembourg, qui ne possédait pas d’évêché, a été la grande influence qu’ont exercé les communautés religieuses masculines ou féminines de Saint Benoit, de Saint François ou de Saint Dominique dans les domaines de la pastorale, de la spiritualité et de la culture. Une caractéristique typique de cette église en est la forte empreinte mariale dont l’emblème est le culte de la « Consolatrice des Affligés » existant depuis le 17e siècle et qui n’a pas perdu de son intérêt jusqu’à nos jours comme le démontre l’Octave qui a lieu chaque année après Pâques.

Après que le Luxembourg ait été partagé pendant près de 1500 ans par 6-7 diocèses voisins, l’église est devenue indépendante en 1840 par la création d’un vicariat apostolique. 1870 elle a été promue au rang de diocèse et en 1988 à celui d’archidiocèse. L’archidiocèse est identique au territoire du Luxembourg. L’état luxembourgeois, nouvellement formé en 1839, a failli plusieurs fois, suite à la pression des crises politiques et de l’avidité des pays voisins (Belgique, France, Allemagne) de disparaître, l’Église catholique a joué un rôle important en tant que créatrice d’unité religieuse et idéologique, elle détient encore jusqu’à ce jour un rôle patriotique et intégrateur qui couvre presque l’ensemble de la population. Dans l’actuelle période de sécularisation moderne elle perd de sa force presque exclusive d’imprégnation des mentalités, mais le catholicisme reste tout comme autrefois un élément essentiel au sein de la diversité existante de l’opinion publique, car il est resté proche des différentes classes sociales et ethniques.

L’église catholique dans le Grand-Duché a essayé de répondre aux exigences modernes à travers le IVe Synode Diocésain (de 1969 à 1981), et a ainsi fait la percée pour le monde et la culture d’aujourd’hui, avec lequel il est dans un dialogue constructif. À ce jour, ce Synode est la référence essentielle des catholiques luxembourgeois et il porte des fruits à différents niveaux en tant qu’« aggiornamento » de la vie de l’église et de son mode d’action . Une religiosité en baisse, cependant, est considéré comme le plus grand défi pour l’église à Luxembourg.

Cette église reçoit une vocation européenne, non seulement par l’osmose avec un état d’Europe bien intégrée, ainsi qu’avec les institutions et les fonctionnaires européens, mais cette osmose est aussi favorisée par le trilinguisme et la centralité du Luxembourg au sein de l’UE, par la référence active à de nombreux organismes de l’Église supranationales.

Les évêques de l’Église catholique à Luxembourg

Nicolas Adames
(1870-1883)
Jean-Joseph Koppes
(1883-1918)
Pierre Nommesch
(1920-1935)
Joseph Philippe
(1935-1956)
Léon Lommel
(1956-1971)
Jean Hengen
(1971-1991)
Fernand Franck
(1991-2011)
Jean-Claude Hollerich (seit 2011)
Photos : Luxemburger Wort
 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press
Äerzbistum Lëtzebuerg

© Verschidde Rechter reservéiert
Dateschutz
5 avenue Marie-Thérèse
Gebei H, 1. Stack
L-2132 Lëtzebuerg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu