lb fr pt en
Aktivitéiten 2017 . Activités 2017  
16 janvier 2017

L’archevêque de Luxembourg a signé le décret érigeant le Séminaire Missionnaire Redemptoris Mater

À l’occasion de la fête du Baptême du Seigneur

À l’occasion de la fête du Baptême du Seigneur Mgr Jean-Claude Hollerich a signé le décret érigeant le Séminaire Missionnaire Redemptoris Mater de Luxembourg, encouragé par l’initiative d’un nombre important d’évêques dans le monde qui ont répondu à l’appel de Saint Jean Paul II de préparer l’Église à une nouvelle Évangélisation. Aujourd’hui plus que jamais notre société est confrontée au grave problème de la sécularisation et l’Esprit Saint a suscité de nouveaux charismes pour venir au secours de l’Église.

Un fruit du Concile

Les séminaires Redemptoris Mater sont un des fruits les plus importants de la rénovation conciliaire. Une réalité complètement nouvelle inaugurée par le Concile Vatican II qui dans son décret Presbyterorum Ordinis écrit au no 10 : « Les prêtres se souviendront donc qu’ils doivent avoir à cœur le souci de toutes les Églises […] Là où les conditions de l’apostolat le réclameront (le manque de clergé) on facilitera non seulement une répartition adaptée des prêtres, mais encore des activités pastorales particulières […] Il pourra être utile de créer à cette fin des séminaires internationaux pour le bien commun de toute l’Église […] suivant des modalités à établir dans le respect des droits des ordinaires locaux. »

En 1991 la Commission Interdicastériale, formée par le Pape Jean Paul II pour résoudre le grave manque de prêtres en beaucoup de zones du monde, a reconnu que : « Cette idée du Concile a trouvé une mise en œuvre dans les séminaires Redemptoris Mater où l’on prépare les presbytres pour la Nouvelle Évangélisation, selon le programme du Chemin Néocatéchuménal. On peut dire également qu’il s’agit de la mise en œuvre d’une nouvelle forme de ministère : le missionnaire diocésain » (Osservatore Romano, 15.3.1991).

Séminaires diocésains

Les séminaires Redemptoris Mater ne sont pas des séminaires du Chemin Néocatéchuménal, mais conformément à leurs statuts et à leur règle de vie, ils sont de véritables séminaires diocésains, qui dépendent de l’Évêque. Ils reçoivent la même formation théologique et pastorale que les autres séminaristes. Ils sont des séminaires internationaux, pour former les séminaristes à sortir des nationalismes de race et de culture et faire l’expérience de la nouvelle création dans le Christ, où il n’y a plus ni juifs, ni grecs, ni blancs, ni noirs. Ces séminaristes seront formés à être des évangélisateurs d’un monde en pleine mutation, dans le mélange toujours plus grand de races et de cultures, disposés aussi à aller jusqu’aux ultimes confins de la terre.

L’expérience a montré que la jonction de la formation sacerdotale avec un itinéraire d’initiation à la vie chrétienne, tel qu’il s’effectue dans le Chemin Néocatéchuménal, constitue une grande aide pour la maturation psychologique, affective et humaine des candidats au sacerdoce. En même temps qu’ils effectuent leurs études théologiques ils cheminent dans une communauté concrète formée par des couples, des hommes, des femmes de tout âge, situation sociale et humaine. Ils apprennent ainsi à se préparer à un ministère vivant la problématique de la vie familiale, de l’éducation des enfants, de la vieillesse et de tout ce que le Christ assume comme réalité humaine avec ses joies , ses peines, ses crises et ses drames.

Le séminaire Redemptoris Mater du Luxembourg va commencer avec six séminaristes : deux polonais, un autrichien, un italien, un portugais et un brésilien. Ce dernier va arriver au cours de cette année. Actuellement les séminaristes vivent dans des familles pour qu’ils puissent apprendre les langues officielles du pays.

Partout, dans le monde, il y a actuellement 105 séminaires Redemptoris Mater. Le premier est né à Rome, en 1987, sur l’impulsion de Saint Jean Paul II, qui a souhaité que la nouvelle évangélisation soit portée par des prêtres missionnaires accompagnés par le témoignage de familles missionnaires.

L’abbé David Rodriguez est le formateur du Séminaire Redemptoris Mater du Luxembourg. Pour de plus amples renseignements sur le séminaire :
redemptoris-mater.luxembourg cathol.lu

Lire aussi :

Soutien à la formation des séminaristes


 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Flickr
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu