lb fr pt en de
Mënscherechter . Droits de l’Homme  
7 décembre 2017

Quelles lois pour servir la personne humaine ?

Réunion des conseillers juridiques des conférences épiscopales d’Europe du 10 au 12 décembre au Luxembourg

Le règlement autour de la soi-disant « fin de vie » et de la migration seront au cœur de la rencontre des conseillers juridiques des conférences épiscopales d’Europe, prévue du 10 au 12 décembre au Luxembourg.

Les travaux d’ouverture qui auront lieu dans l’après-midi du dimanche 10 décembre seront présidés par le Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gênes et Président du CCEE, qui interviendra aux côtés de l’archevêque local, qui accueille la réunion, S.E. Mgr Jean-Claude Hollerich, Président de « Justice et Paix Europe » ainsi que du Nonce Apostolique à Luxembourg, S.E. Mgr Augustine Kasujja. Par la suite, les participants se verront présenter quelques questions revêtant un intérêt particulier pour l’Église, et qui sont actuellement en discussion à la Cour de Justice de l’Union Européenne, où ils se rendront le lendemain. Dans le cadre de la visite, les conseillers juridiques auront l’occasion de rencontrer et de dialoguer avec des juges de la Cour.

Au cours des dernières décennies, les questions d’ordre morale et juridique liées au sujet de la « fin de vie » ont été considérablement accrues à la suite de changements anthropologiques, économiques, sociaux et médicaux. A une époque où le « temps de la mort » est de plus en plus « privatisé », l’Église catholique nous rappelle la nécessité d’accompagner la personne qui a atteint la fin de sa vie terrestre. Pour l’Église, la mort n’est pas la fin de la vie, mais l’ouverture à la vie éternelle. Ainsi, ce que l’on appelle souvent « fin de vie » n’est en fait qu’un temps qui demande de la préparation et de l’accompagnement, et non pas une expérience à vivre dans la solitude. Face à la pluralité des approches et des questions liées à la « fin de vie » (l’euthanasie, le suicide assisté, la directive préalable en matière de soins de santé [les testaments de vie], les soins palliatifs, l’acharnement thérapeutique), l’Eglise remet en question les responsabilités des différents acteurs : la personne avant tout, mais aussi les médecins, la famille, la communauté et, en fin de comptes, l’Etat. Au Luxembourg, les conseillers juridiques se pencheront sur les lois actuellement en vigueur ou en discussion et se demanderont quels peuvent être les paramètres éthiques de référence susceptibles de guider le législateur.

La question de la réglementation du phénomène migratoire vers les Pays de la zone européenne sera abordée en raison de l’urgence et des dimensions que ce phénomène a acquis au cours des dernières années. L’urgence de politiques organiques est désormais évidente : celles-ci doivent pouvoir se traduire par un appareil législatif capable de protéger à la fois les migrants et la communauté d’accueil. Là encore, la pluralité des questions liées au phénomène migratoire (le regroupement familial, le statut des réfugiés, les procédures de demande d’asile, l’attribution de la citoyenneté, le droit du travail, l’assistance sociale et les systèmes de sécurité sociale, la situation des mineurs ...) impose un examen minutieux afin que l’agenda politico-législative puisse garantir l’accueil et l’intégration de la personne dans le respect des valeurs et des règles inaliénables, telles que la protection de la dignité de l’être humain.

Le Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE) réunit les 33 Conférences Épiscopales Européennes actuelles, représentées par leurs Présidents, les Archevêques du Luxembourg et de la Principauté de Monaco, l’Archevêque de Chypre des Maronites, l’Évêque de Chişinău (Rép. de Moldavie), l’Évêque éparchial de Mukachevo et par l’administrateur apostolique d’Estonie. Son Président actuel est le Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gênes ; ses Vice-présidents sont le Cardinal Vincent Nichols, Archevêque de Westminster et Mgr. Stanisław Gądecki, Archevêque de Poznań. Le Secrétaire général du CCEE est Mons. Duarte da Cunha. Le siège du secrétariat se trouve à Saint-Gall (Suisse).

www.ccee.eu

 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Flickr
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu