lb fr pt en
Sakramenter . Sacrements  
4 janvier 2012

Appartenance à l‘Église

On devient chrétien catholique par le baptême dans l’Église catholique ou - si on est membre d’une autre confession chrétienne – par la conversion à la foi catholique.

Lors du baptême des petits enfants la paroisse du domicile propose une préparation des parents. La célébration du baptême est cependant possible à tout âge. A partir de l’âge scolaire le candidat est préparé lui-même à la célébration du sacrement et à la vie chrétienne : l’enfant ou le jeune au niveau de la communauté paroissiale, l’adulte au niveau du diocèse (Catéchuménat).

La réception dans la pleine communion de l’Eglise catholique de chrétiens baptisés validement dans des confessions non catholiques (Conversion) se fait après un temps d’instruction dans la foi catholique par la célébration du sacrement de la confirmation et/ou de l’eucharistie.

Pour différentes raisons, des baptisés peuvent désirer sortir de l’Église catholique. Cela peut se faire à travers la conversion à une autre confession chrétienne, à travers la profession d’une religion non-chrétienne ou pour d’autres raisons personnelles. La défection de l’Église se fait par la notification extérieure à l’autorité ecclésiastique compétente de la décision intérieure de quitter la communauté de l’Église. Cela se fait ordinairement par lettre (voir lettre-type) à l’archevêché, à laquelle il faut joindre une copie de la carte d’identité. Il est très important de communiquer le lieu et la date du baptême afin que les registres paroissiaux puissent être mis à jour.

Le sacrement de baptême ne peut être annulé, mais l’Église respecte la volonté de celui qui quitte l’Église : dorénavant il n’est plus considéré comme catholique. Celui qui déclare sa défection de l’Église, se sépare de la communauté catholique et perd les droits qu’il avait comme membre. Ainsi la réception des sacrements, la célébration des funérailles catholiques ou la prise en charge de la fonction de parrain ou marraine ne sont plus possibles.

Après défection advenue, la réintégration dans l’Église catholique est possible à tout moment. Dans un premier moment, on peut contacter pour cela un prêtre ou agent pastoral catholique de son choix. Vu que la défection s’est faite par un acte formel devant l’autorité ecclésiale, il faut aussi un acte formel pour la réintégration. Après la profession de foi, le candidat est réintégré à la communauté de l’Église par l’archevêque ou son délégué. Cela peut se faire pendant une célébration liturgique publique ou en privé. Un nouveau baptême n’est pas nécessaire car le sacrement n’a pas perdu sa validité par l’acte de défection.

Défection de l’Église
Lettre type
 
Ä e r z b i s t u m    L ë t z e b u e r g   .   A r c h e v ê c h é   d e   L u x e m b o u r g    .   
YouTube
SoundCloud
Twitter
Instagram
Facebook
Flickr
WhatsApp 352 691 12 97 76
Service Kommunikatioun a Press . Service Communication et Presse
Äerzbistum Lëtzebuerg . Archevêché de Luxembourg

© Verschidde Rechter reservéiert . Certains droits réservés
Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
5 avenue Marie-Thérèse
Bâtiment H, 1er Étage
L-2132 Luxembourg
+352 44 74 34 01
com cathol.lu